PACKING BLOG

Le "packing" au secours de l’intégration

 

 

http://www.balat.fr/Le-packing-au-secours-de-l.html

 

 

Présenté par les Pr André Bullinger et Pierre Delion

Le "packing" au secours de l’intégration

vendredi 3 juillet 2009, par  Michel Balat

 

Pierre Delion

Voici un témoignage très intéressant au sujet du packing puisqu’il rassemble les points de vue de l’enfant, de ses parents et de son psychologue. On y voit l’intérêt des convergences des réflexions venant de différentes origines, et notamment des théorisations ouvertes par andré bullinger autour des premiers stades développementaux de l’enfant. Pour timothée, la possibilité qui lui a été offerte par son équipe de la Fondation Ensemble non seulement de lui proposer un packing, mais encore d’inventer l’idée de recueillir son expression graphique avant et après est démonstrative des tentatives représentatives qu’il fait pour exprimer ses sensations dans une structure narrative partagée avec ses soignants et ses parents. Nul doute que ce dispositif permet ce travail de reconstruction de l’entité corps-psyché dans l’interaction avec les autres. Je tenais à en remercier timothée, ses parents, l’équipe de Jérôme et andré bullinger de leur confiance et de leur inventivité

Le "packing" au secours de l’intégration

Notre fils Timothée souffre d’un trouble envahissant du développement avec déficience mentale. Il a suivi son cursus spécialisé et va quitter L’Atelier à la fin de cette période scolaire.

Depuis quelques années, Timothée connaît de grosses angoisses qui l’empêchent de progresser et mettent en péril son intégration à L’Atelier. En tant que parents nous étions démunis et voulions éviter l’hospitalisation en milieu psychiatrique. En accord avec le Professeur Büllinger, Jérôme Laederach, directeur de la Fondation Ensemble, l’équipe éducative de L’Atelier et nous-mêmes, il a été mis en place une technique de soin, " le packing ", à raison d’une à deux fois par semaine.

Comme le cite Pierre Delion : " Le packing est une technique de soin qui appartient à un groupe de techniques d’enveloppement requises pour rassembler le corps d’un jeune qui manque de contenance du fait de sa pathologie. Elle consiste à envelopper doucement le jeune qui garde ses sous-vêtements, dans des serviettes trempées dans de l’eau à température du robinet (10 degrés) jusqu’au cou, puis dans un tissu imperméable qui permettra un réchauffement rapide et dans une grosse couverture chaude. Le corps du jeune se réchauffe rapidement produisant une détente importante, des échanges par le regard, des paroles et des mimiques à partager ". La séance dure une trentaine de minutes et se termine par le " désenveloppement " de Timothée, son rhabillage, un temps de massage et un partage autour d’une boisson.

J’ai pu, en tant que parent, assister exceptionnellement à ces séances. A la fin de chaque séance, nous nous retrouvons avec son éducateur et la psychologue, tous deux formés pour ce soin, pour échanger autour de ce moment. Durant la séance, une personne prend des notes et nous les retransmet. L’équipe est supervisée 2 à 3 fois par année et les notes sont analysées afin de mieux comprendre où trouver des liens avec l’angoisse de notre fils. Le fait d’être contenu permet à Timothée, lors de très fortes angoisses, de retrouver son corps qui est morcelé par moments. Notre fils demande de lui même le packing lorsqu’il se sent mal. Cela fait un peu plus d’un an que Timothée bénéficie de ce soin. Nous pouvons observer que lors de forts moments d’angoisse, il arrive à consolider un peu mieux son enveloppe corporelle. Par ce témoignage, nous avions envie de souligner l’importance du partenariat entre parents et équipe éducative. Les échanges et la collaboration que nous avons eus ont amené des réflexions et une meilleure connaissance des comportements de notre fils de part et d’autre. C’est une chance que nous offre la Fondation Ensemble.

Légendes : Les dessins réalisés expriment l’état tonique de Timothée en début de séance de packing Tim Avant la thérapie

et en fin de séanceTim Après la thérapie.

André Bullinger

Dans une perspective relative au développement sensorimoteur les moyens offerts par la technique du packing correspondent à offrir à l’enfant la possibilité d’être contenu, porté par une enveloppe corporelle solide. Pour réaliser une action matérielle il est nécessaire d’avoir un point d’appui. Ce point d’appui n’est pas seulement physique mais aussi représentatif. Dans le développement de l’enfant la constitution des représentations de l’organisme de l’espace et de l’objet se fait de manière synchrone. Si l’une des composantes de ce trio vient à manquer la réalisation de conduites dans le milieu est gravement perturbée. Le packing est un des moyens qui permet de suppléer aux représentations déficientes de l’organisme. Son effet dans le court terme est visible (détente, expression du visage, etc.). Dans le long terme, les sensations corporelles créées pendant les séances offrent un matériel pour que l’enfant construise les points d’appui représentatifs qui lèveront les angoisses très profondes qui sont liées à cette fragilité.



28/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres